Restauration et vente de meubles anciens

Présentation d'un atelier d'ébénisterie d'art. Dossiers de restaurations de meubles des XVIIIe et XIXe siècles Conseils techniques. Conseils d'achat et d'entretien. Vente en ligne.

Quelle colle utiliser ? Avantages et inconvénients

Publié le 17 Avril 2009 par Fournier in Conseils techniques

  Devant les rayons des magasins de bricolage, difficile de savoir quelle colle utiliser pour telle ou telle réparation. Il est important d'avoir quelques notions pour avoir un résultat correct et ne pas commettre d'erreur.

  Les meubles anciens (jusqu'au début du XXème siècle) étaient collés avec des colles animales composées d'os, de nerf et de peau; c'est la colle chaude ou colle forte des ébénistes. La particularité de ces colles est leur réversibilité; en humidifiant les assemblages avec un mélange composé d'un tiers d'alcool à 95° et de deux tiers d'eau, on arrive (avec un peu de patience) à décoller les éléments. Le placage est décollé à la vapeur (patte mouille). On comprend donc l'intérêt de ces colles en restauration de meubles car, elles permettent des interventions ultérieures; la colle de poisson que l'on peut trouver dans les boutiques spécialisées possède les mêmes propriétés de réversibilité.

  L'utilisation de la colle chaude demande une certaine maîtrise, la colle de poisson (à froid) est simple d'utilisation, elle demande par contre de longs temps de serrage et une température d'utilisation supérieure à 14°.

  Les colles contacts (ou néoprène) ne peuvent présenter un intérêt en ébénisterie que pour recoller un morceau de formica.

  Les colles vinyliques (ou colles blanches) sont régulièrement utilisées, elles peuvent être redécollées. Pour un résultat correct, les surfaces doivent être propres et ajustées, un joint de colle épais ne tiendra pas dans le temps.

  Les colles cyanolicrates peuvent dépanner pour de petites interventions (recoller un éclat de bois, ...)

  Les colles à deux composants (type"araldite") sont à utiliser avec précaution, étant irréversibles, elles ne doivent être employer que pour recoller un élément cassé (ex: pied de chaise), mais, elles ne doivent surtout pas entrer en contact avec un assemblage dont elles interdiraient tout démontage ultérieur. Il est donc important de bien réfléchir avant de choisir ces colles qui, en cas de mauvaise utilisation peuvent poser de graves problèmes.

  Pour finir, quelques conseils pour bien réussir un collage: vous n'obtiendrez pas de résultats satisfaisants sans un bon ajustage des pièces à  coller, un dégraissage du bois ou nettoyage de l'ancienne colle et, un serrage approprié. Bien lire les notices d'emploi pour les temps de serrage et les précautions d'utilisation (les colles cyanolicrates peuvent présenter des dangers pour la santé)

Collage à la colle de poisson

Collage à la colle de poisson

Commenter cet article