Restauration et vente de meubles anciens

Présentation d'un atelier d'ébénisterie d'art. Dossiers de restaurations de meubles des XVIIIe et XIXe siècles Conseils techniques. Conseils d'achat et d'entretien. Vente en ligne.

Meuble d'époque ou copie ?

Publié le 17 Décembre 2008 par Fournier in Conseils d'achats et d'entretien

Meuble d’époque ou copie, comment dater un meuble ?

 

Pour dater un meuble, il faut connaître les outils et les méthodes de fabrication utilisés du XVIIIème à nos jours. L’usinage manuel ou industriel laisse des traces particulières sur le bois. Ces traces sont particulièrement visibles sur les fonçures du meuble : fonds de tiroirs, arrière du meuble, en somme, toutes les parties ayant été laissées brutes, non poncées et non vernies appelées communément les « croûtes ».Ainsi, des traces de rabotage machine, de sciage machine ou de toupillage indiqueront assurément que la pièce est du XXème siècle ou pour le moins que des parties ont été changées.

 La couleur et la patine de ces parties sont également importantes, l’aspect d’une pièce de bois récente, vieillie et teintée n’aura jamais le même aspect qu’un bois XVIIIème ou XIXème ayant pris sa couleur et sa patine naturellement.

Pour les meubles plaqués ou marquetés, il faut impérativement vérifier les épaisseurs de placage.

Au XVIIIème, les feuilles de placage étaient sciées à la main donc d’une épaisseur relativement importante. Il arrive lors de restauration (donc bois initialement poncés) de trouver des placages de 15 à 20/10ème.

Dès le début XIXème, les scies mécaniques ont été utilisées (scie à bois montant ) permettant d’obtenir des placages bruts de 12 à 15/10ème.

Les techniques de débit du placage sont aujourd’hui le tranchage et le déroulage permettant d’obtenir des épaisseurs de 9 à 3/10ème (épaisseur standard 5/10ème).

Il existe heureusement encore de très rares scieurs au bois montant permettant de fournir les ébénistes désireux de travailler avec des matériaux de qualité.

Sachant que les meubles ont pu être restaurés et poncés plusieurs fois, il arrive souvent de voir des placages irrécupérables car trop fins (« perce »).

 

Un outil utilisé par les ébénistes permet de dater précisément un meuble, il s’agit du fer à bretter ou lame à dents. Cet outil est utilisé pour faire des stries sur l’envers du placage afin d’obtenir une bonne accroche de la colle. Ce qui est très intéressant, est que l’espace entre les dents n’est pas le même entre un outil du XVIIIème, du XIXème et du XXème, la mécanisation ayant permis de diminuer cet espace.

Lame à dents XVIIIe

Lame à dents XVIIIe

Pour conclure, il est important de garder à l'esprit que le prix d'une restauration peut être beaucoup plus élevé que le prix d'achat d'un meuble "dans son jus".

Commenter cet article