Restauration et vente de meubles anciens

Présentation d'un atelier d'ébénisterie d'art. Dossiers de restaurations de meubles des XVIIIe et XIXe siècles Conseils techniques. Conseils d'achat et d'entretien. Vente en ligne.

Le vernis tampon

Publié le 1 Mars 2008 par Fournier in Conseils techniques

Le vernis au tampon. Qu'est-ce que c'est?

  Si vous vous intéressez à la restauration de meubles et à l'ébénisterie d'art, vous avez déjà sûrement entendu parler de cette finition réputée comme la plus belle et aussi la plus délicate à obtenir. Pourtant, le terme "vernis au tampon" ne veut pas dire grand-chose. En effet il ne s'agit que de la méthode d'application du vernis, un peu comme de dire "vernis au pinceau" ou "vernis au pistolet".

Méthode d'application du vernis au tampon.

  La première étape est le remplissage des pores du bois, traditionnellement, elle s'effectue à l'aide d'un tampon (morceau de toile assez épaisse enfermant une 'boule' de mèche de coton ou une chaussette de laine, le tout formant un tampon de la taille d'un gros oeuf) imprégné  d'alcool à 95°. La surface de bois à traîter est saupoudrée de poudre de pierre ponce fine, puis le tampon est passé sur le meuble en formant des ronds ou des huits. L'opération devra être répétée jusqu'au remplissage parfait des pores du bois (recharger le tampon d'alcool et remettre de la ponce ).

A noter que la toile devra être enlevée à chaque fois que l'on désirera remettre de l'alcool (alcool dans le tampon et ponce sur la toile)

La deuxième étape (première tamponnée) est à effectuer avec un nouveau tampon dont la toile sera plus fine. A l'intérieur du tampon on mettra quelques gouttes de vernis et de l'alcool à 95°. On effectuera les mêmes mouvements que pour le remplissage mais, lorsqu'une fine épaisseur de vernis aura été déposée, le tampon aura du mal à glisser, c'est alors qu'il faudra mettre un peu d'huile (vaseline, lin ou huile spéciale vernis tampon). Répéter l'opération pour faire "monter" le vernis en épaisseur. A titre d'indication une tamponnée sur un côté de commode peut durer entre une et deux heures.

  Après une période de séchage de trois ou quatre jours (on dit qu'on laisse tirer le vernis), la surface est poncée à l'abrasif (grain 600), puis une deuxième tamponnée est donnée identique à la première. (Conserver toujours le même tampon en le conservant dans une boîte hermétique entre les tamponnées)

 Selon le résultat souhaité, on peut ainsi faire un vernis tampon en 2 ou 3 tamponnées.

Fin du travail: l'éclaircissage. L'opération consiste à travailler le vernis à l'alcool, puis à enlever l'huile avec un produit type "nickoclair". Et maintenant, le résultat doit être parfait, ou alors, recommencez la dernière étape.....

Maintenant, les choses à savoir, pour essayer soi-même ou pour les faire réaliser par un pro, qu'est ce qu'il met dans le tampon ? Comment le remplissage est-il effectué?

  En effet, dans le tampon, on peut mettre beaucoup de choses: vernis au tampon pure gomme-laque que l'on peut acheter dans les boutiques spécialisées ou fabriquer soi- même en faisant dissoudre des paillettes de gomme-laque (éléphant, platina ou cerise suivant la coloration du vernis que l'on souhaite obtenir) , vernis cellulosique au tampon (plus résistant aux tâches), matines gommes-laques (aspect plus satiné mais plus tendre donc destinées à être cirées), matines cellulosique (plus résistantes que les matines gomme-laque).  

 

  Il est donc important de savoir avec quelle matière on travaille (l'étape du remplissage peut aussi être réalisée avec un bouche-pore cellulo, un fond dur cellulo ou même un fond polyuréthane, ce qui change tout le jour où il faut décaper le meuble).

 
Le vernis tampon
Commenter cet article

DUVAL 25/01/2020 01:02

Bonjour , comment puis je rattraper une table vernie tampon , tache de doigts et d'huile d'olive ...merci beaucoup bien cordialement